J’apprends donc je suis

Localisation : Epinal, Vosges, Grand Est

Thématiques : Accompagnement du handicap
Accrochage scolaire
Bien être scolaire ou universitaire
Climat scolaire
Inégalités d’accès à la réussite éducative

Date de démarrage du projet :

Description du projet :

Création d’une classe de 5° d’élèves en souffrance scolaire. Partant du principe que les difficultés premières des élèves ne sont pas didactiques mais cognitives (en lien avec les neurosciences et la gestion mentale) , relationnelles (pédagogie par projet et travaux de groupe) et psychologiques (gestion des émotions et manque de confiance), nous souhaitons proposer un projet et une structure innovants permettant de stimuler ces 3 dimensions tout en s’inscrivant dans une démarche d’enseignement.

Détails : Stimuler la mémoire de travail et l’acquisition de liens logiques (difficultés repérées suite à un bilan cognitifs en 6°). Adapter l’enseignement en fonction des capacités cognitives des jeunes. Permettre à l’élève de mieux connaitre ses ressources mentales (grâce au dialogue pédagogique) et les structures des gestes mentaux (attention, mémorisation, compréhension, réflexion et imagination) pour mieux répondre aux exigences scolaires. Socialiser les élèves en les rendant actifs à la fois dans la classe (instauration de rôles) mais aussi au travers des enseignements (travaux de groupes, pédagogies par projets). Accompagner les élèves dans une meilleure connaissance d’eux même (gestion des émotions et des conflits) de façon quotidienne.

Site Internet :

Mots clé : Neurosciences, gestion mentale, mémoire de travail, collégiens , remédiation

 

Le projet

Nom de la structure d’accueil : ensemble scolaire Notre dame saint joseph

Type de la structure : Établissement éducatif privé

Nombre de bénéficiaires du projet : 20 élèves de la classe de 5°

Retombées escomptées : Amélioration des capacités mentales, socialisation et équilibre personnel.

Bénéfices attendus de la collaboration avec les chercheurs : Un apport théorique, en particulier sur la connaissance du cerveau du jeune adolescent, pour pouvoir apporter un enseignement adapté.
Un regard critique sur nos propositions et démarches.
Un suivi du projet et une évaluation scientifique.

Durée du projet (en mois) : 12 mois minimum

L’équipe

Expertise disciplinaire des chercheurs : Spécialiste en neurosciences.

Projet inscrit dans la continuité d’un projet antérieur : Oui

Partenaires du projet : La direction de l’établissement.
Une équipe d’orthophoniste.
Une formatrice en gestion mentale.
Des enseignants.

Nombre de membres de l’équipe porteuse du projet : 1 – 5

Disponibilité des porteurs de projet : Deux à quatre heures par mois

Statut du porteur de projet : Enseignant

Informations complémentaires : Dans notre établissement cela fait plus de 20 ans que nous essayons d’apporter des réponses particulières pour tous ces élèves en difficultés. J’ai déjà expérimenté beaucoup de pédagogies différentes et je me suis initié à la gestion mentale pour comprendre au mieux les difficultés des élèves. Aujourd’hui il nous faut passer un cap et oser une démarche totalement nouvelle.

Vous souhaitez être mis en relation avec le porteur du projet ? Merci de remplir le formulaire de contact en précisant le nom du projet. L’équipe AERE se chargera de la mise en relation dans les meilleurs délais.